Repenser notre manière de vivre au temps du coronavirus


par Mathieu Fabian Gauss

Le message me parait être très clair, il est largement temps de repenser à notre manière de vivre, à notre consommation et éthique personnelle, cesser cet égoïsme grandissant.

Les temps de la délocalisation des entreprises et de mettre le capital et les profits en premier rang est terminé. Plus de la moitié de la planète criant famine, les européens alors paniqués ne pensent qu’à faire des réserves sans fin. Alors est-ce vrai, l’argent ne se mange pas? Une chose est certaine, c’est un virus qui fait réfléchir.

Les médicaments et les masques venant de Chine ou de tout autre pays où le coût de production est le plus bas… mais ils ne peuvent plus nous ravitailler alors que faisons-nous? Peut-être devons nous produire plus à l’intérieur de nos frontières ?

Par contre les émissions de CO2 baissent, les Chinois revoient le ciel, respirent un air plus pur. Encore une fois de quoi nous faire réfléchir.

Alors le coronavirus une calamité ou un instrument de réflexion?

Publié par Mathieu F. Gauss

Mathieu, le reporter. Retrouvez tous les articles de Mathieu Gaus sur ce blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :